Un rat ça ne prend pas de douche

Un rat tout mignon qui prend une douche dans un évier, vous avez certainement vu cette vidéo qui a fait le tour des Internets fin janvier 2018. On dirait Ratatouille en train de se savonner : sur les images, on voit l’animal debout sur ses petites pattes arrière, occupé de se laver avec celles de l’avant. En gros, il fait ce qu’il veut avec ses cheveux. La nouvelle star du web ! Le résultat est sans appel : la vidéo fait le plein de likes, partages et de commentaires. #CestTROPMIGNON #OUPAS (Ecouter ma chronique sur chronique dans la Semaine Viva sur RTBF Auvio)

Un pacarana, pas un rat

Et bien, si vous êtes tombés dans le panneau de cette vidéo venue tout droit du Pérou, il aurait fallu tourner sept fois la langue dans votre bouche avant de liker ou de partager – oui, je fais comme je veux pour la réécriture des expressions populaires – : tout d’abord l’animal n’est pas un rat (il n’a pas de queue), c’est un pacarana (ou dinomys branickii), un rongeur d’amérique du Sud. Mais surtout, comme l’a expliqué Dallas Krentzel de l’Université de Chicago à Newsweek, « Cet animal ne prenait pas une douche mais essayait péniblement d’enlever le savon dont on l’avait enduit« . En précisant que cette pratique pouvait être néfaste pour lui car inévitablement elle risquait d’enlever cette graisse qu’il a sur la peau et dont il a naturellement besoin.

Alors oui, même si ces gestes peuvent rappeler ceux d’un être humain, on se rapproche ici beaucoup plus à de la torture animale qu’à quelque chose de mignon. Même s’il faut préciser que l’expert américain se voulait, dans l’article du Newsweek, quand même rassurant pour le pacarana. Néanmoins, Ratatouille, ce n’est pas la réalité. Les animaux ne sont pas des jouets.

Ce dont on a parlé sur les réseaux sociaux cette semaine

Alors que Christophe Grandjean a, entre autres, décerné des prix à Salah Abdeslam, la Reine Mathilde ou à Elon Musk pour sa fusée Falcon Heavy dans ses Trophées de la Semaine, je reviens sur deux autres infos qui ont donné du grain à moudre aux réseaux sociaux.

Le come back des Spice Girls

Ca ne veut peut-être rien dire pour vous – ni pour moi – mais le « futur sera spicy »… Geri Horner, Melanie Chrisholm, Emma Bunton, Melanie Brown et Victoria Beckham ont décidé de reprendre du service. Yep, les Spice Girls sont de retour. En tout cas, elles ont annoncé leur volonté de retravailler ensemble. Toutes sans exception, ce qui n’avait jamais été le cas lors des précédentes annonces du retour de ce girls band créé sur casting en 1994. Elles avaient connu un succès international dès leur premier single Wannabe. On verra bien la suite mais l’annonce a d’ores et déjà déchaîné les passions sur Internet.

Charleroi toujours la plus moche 10 ans après ?

« 10 years ago Charleroi was voted the ugliest city in the world… the BBC went back to see what’s changed », écrivait mon poto Bruno Boelpaep sur sa page Facebook. Oui, la très vénérable BBC s’est posé cette question (voir le reportage). Et pas par hasard ! Nul n’oubliera, en Belgique, que le journal hollandais De Volkskrant avait attribué, en 2008, le titre déshonorifique de ville la plus moche du monde à la ville hennuyère. Retour donc sur les lieux du crime. Où l’on donne la parole à des acteurs locaux qui défendent leur ville mais qui s’accordent pour dire sur l’effet de détonateur que ce triste prix a eu sur eux. Un reportage très partagé par les amoureux du pays noir. (Des fées au Pays de Charleroi, ici aussi, j’ai mis la ville à l’honneur, en 2011, via les clichés d’Eric Danhier).

La Semaine Viva

Retrouvez la Semaine Viva chaque samedi sur Vivacité, entre 13h et 14h. Les objectifs de la Semaine Viva sont de prendre le temps d’expliquer, de décrypter les dossiers compliqués, de revenir sur une information qui est passée un peu inaperçue, ou encore de retrouver les acteurs qui ont fait l’actualité de la semaine écoulée. Pour ma part, je traque les pièges d’Internet (fakenews et autres supercheries du net) et je pointe quelques thèmes dont on a parlé sur les réseaux sociaux.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.