Pierre-Emmanuel Barré – Sale Con -, viens sur YouTube

Cher Pierre-Emmanuel Barré, Cher Sale Con,

Qu’est-ce que tu fous, bordayl ? Oui, je te tutoie, je suis comme ça et puis je crois que c’est la bonne manière de t’interpeller. Voilà près d’un mois que tu as commis ta dernière apparition sur Facebook avec ta chronique pro-abstention. Celle qui n’a pas été diffusée sur France Inter car censurée par le chef de file de la Bande originale, l’incontournable Nagui. (Pierre-Emmanuel Barré quitte France Inter après sa vidéo virale défendant l’abstentionnisme) Depuis ? Rien ! Nix ! Nada ! Quedalle ! WTF Pierre-Emmanuel Barré ? Pas même un tweet.

Pierre-Emmanuel BarréDéjà, nous n’avions plus droit qu’à une seule chronique hebdomadaire. C’est que, moi – comme d’autres -, je t’ai rencontré sur Canal+, quand tu officiais dans la Nouvelle édition quatre fois par semaine. QUATRE FOIS !!! J’avoue je suis tombé accro. Après, je comprends bien que tu as autre chose à foutre que bosser sur des chroniques quotidiennes. Une fois par semaine, ça le faisait. Mais, là, ça fait un mois qu’on n’a plus rien à se mettre sous la dent. Tu déconnes mec ! Un mois !! Tu te touches ou quoi ? Ok, tu es passé à Bruxelles le 14 mai dernier. Je n’ai malheureusement pas vu venir te voir à Kermezzoo. J’en souffre encore. Mais il faut penser aux autres (ouais, instant fayot).

Pierre-Emmanuel Barré –> Y-O-U-T-U-B-E #rappel

Après, je ne suis pas là pour passer mon temps à me plaindre. Je voudrais te faire une proposition. Qui n’aura rien d’original, mais je suis juste étonné que tu n’aies toujours pas franchi le pas. Viens sur YouTube ! Tu as une chaîne complètement abandonnée. Elle ne demande qu’à renaître de ces cendres. Après France Inter, Canal Plus ou encore France Télévisions, où d’autre voudrais-tu aller ? Pas que je pense que personne ne voudrait de toi. C’est juste qu’Internet est l’espace d’expression qui te conviendra le mieux. Je me trompe ?

Je ne t’apprends rien en disant que YouTube est un formidable terrain de jeu où tu pourrais, sans travailler spécialement plus que tu ne le faisais pour tes dernières chroniques pour Inter, en gagnant au moins autant d’argent… Tu ne t’engages à rien. Tu publies quand tu veux. Il y a un public chaud bouillant qui n’attend que cela. Un Pierre-Emmanuel Barré caustique à souhait sans personne pour lui dire ce qu’il peut ou ne pas écrire. Même si je sais que ce n’est pas aussi simple que ça, balance-nous des chroniques, on est en manque.

Je m’étais juré de faire un truc court puisque de toute manière tu n’en auras rien à foutre.

Une dernière chose, un hashtag : #REVIENSSALECON.

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *