Où est donc passé Mithra ?

Z’avez pas vu Mithra
Oh la la la la la
Z’avez pas vu Mithra
Oh la la la la la
Z’avez pas vu Mithra
Oh la la la la la
Où est donc passé cet article
Je le cherche partout
Où est donc passé cet article
Il va me rendre fou
Où est donc passé cet article
Oh ça y-est je le vois !..
Veux-tu venir ici
Je n’le répêt’rai pas
Veux-tu venir ici
Mmmmm sale bête va.

Zavez pas vu MithraLe premier numéro de Médor, trimestriel belge d’enquêtes et de récits, qui devait être mis en vente dès ce 20 novembre, vient de se voir signifier par une ordonnance rendue le 18 novembre 2015 par le président du tribunal de 1e instance de Namur, l’interdiction de la publication et de la diffusion d’un article concernant Mithra Pharmaceuticals S.A. Une audience contradictoire en référé se tiendra mardi 24 novembre au tribunal de première instance de Namur à 14h.

Comme Médor l’explique, par voie de communiqué, son enquête porte sur “la success-story wallonne Mithra, société pharmaceutique liégeoise bénéficiant d’importants subsides et aides publics. Cette investigation qui a duré plus de six mois, alimentée par des dizaines de sources et de très nombreux documents, a été menée par un journaliste chevronné et primé (David Leloup). Médor maintient avec force l’ensemble de ses informations”.

Et d’ajouter : “La décision judiciaire scandaleuse qui frappe Médor est exceptionnellement rare dans les annales de la presse belge. Prononcée au nom d’une soi-disant « extrême urgence et absolue nécessité », elle ne vise pas seulement l’article publié en ligne le 12 novembre et aujourd’hui retiré, mais aussi la sortie du numéro un du magazine papier en librairie.”

Avec quelques-uns des mes proches, nous nous sommes dit qu’il fallait faire quelque chose… Je cite l’une d’entre-eux : “Mithra intente une action contre Médor, tout nouveau sur la scène de la presse de qualité, en vue de faire interdire cet article. Ca me laisse donc penser qu’il vaut la peine d’être lu.” Partageons-le donc. Et oui, les abonnés, eux, ont déjà reçu leur exemplaire. Un des liens de cette page mène vers le texte en question. Bonne lecture.

Si vous voulez soutenir la cause de ce nouveau média prometteur, n’hésitez pas à vous abonner, à devenir coopérateur ou à faire un don.

Et pour finir, le maintenant célèbre Je suis… qui me fait bien rire. Merci Cédric.

Je suis Mithra :p

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *