SNCB : “Vous n’êtes PAS inscrit sur notre base de données”

Logo SNCB EuropeCela fait maintenant une petite dizaine de jours que les réseaux et, dans une moindre mesure, les médias, devisent sur une ENAURME boulette de la SNCB : celle-ci a laissé en libre accès les coordonnées de 1,4 millions de personnes. Ce fichier contenait des infos sur 1.460.734 clients de la SNCB-Europe : noms, adresse e-mail, adresse postale, téléphone(s), date de naissance et identifiant de connexion. Je vous conseille l’excellent billet de Patrick Vande Walle pour une explication complète.

Je ne vais pas refaire l’histoire, je voudrais juste montrer l’humour dont peut faire preuve la SNCB.

Quelques jours avant que l’affaire SNCB ne soit divulguée, j’ai reçu un mail de la SNCB intitulé : Confirmation de votre inscription à la newsletter SNCB Europe.

Je n’y ai pas vraiment prêté attention. Il me suffirait de me désinscrire. Quelques heures plus tard, second mail de la SNCB. Beaucoup plus drôle. “Erreur d’envoi”, tel est l’objet du mail.

“Vous n’êtes PAS inscrit dans notre base de données.” Ha ha ha… Deux mails dans la journée depuis une base de données sur laquelle je ne suis pas inscrit !!!

Leave a comment

10 Comments.

  1. Je me suis fait la même réflexion lorsque j’ai reçu le deuxième mail… Sont cons, ils m’envoient un mail depuis leur DB pour me dire que je n’y suis pas…

    Reply
  2. Peut-être ont-il une DB séparée pour les newsletters ? #avocatdudiable

    Reply
  3. Pareil, avec un petit trollage de leur page FB en prime… et un email auquel j’attend toujours réponse…

    Reply
  4. En gros, ils ont transféré la DB des clients dans la DB newsletter, mais ce n’est pas légal, ils n’avaient pas le droit de t’envoyer des offres commerciales, étant donné que tu n’as pas coché d’optin l’acceptant. Ils ont fait un retour en arrière suite, probablement, à une plainte ou à une réaction de leur service juridique.

    C’est une bete erreur classique pour “une petite PME”

    Reply
  5. Même réaction quand j’ai reçu les mails mais c’est vrai que ça résonne autrement à la lumière des évènements récents. Mais le pire c’est quand tu as bossé dans l’IT de ce genre de boîte, tu sais qu’ils ne sont pas les seuls à faire n’importe quoi avec les données des utilisateurs, et que c’est parfois bien pire…

    Reply
  6. Je m’aperçois que j’ai lu ton billet trop vite. j’avais cru comprendre que la SNCB affirmait que tu ne figurais pas dans le fichier Emailvision, sorry.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


You may use these HTML tags and attributes: