Quand le blog revient au centre de la conversation

En juillet dernier, avec l’apparition de Google+, je me suis enfin décidé à réinvestir sérieusement mon blog. Comme d’autres, je blogue depuis de nombreuses années. Mes premiers pas avec mon propre espace en ligne datent de décembre 2004. Alors en stage au Vif/L’Express, l’on m’avait demandé de faire un article sur les blogs de journalistes. J’ai décidé de créer le mien pour mieux appréhender la problématique.

Bientôt 7 ans plus tard. La liste des blogs pour lesquels j’ai écrit est assez longue. J’ai été payé plusieurs fois pour le faire, notamment pendant la période 2007-2009 où j’ai lancé le blog politique de la Dernière Heure/Les Sports : Le Politique Show. Quand j’ai arrêté ce dernier, à la mi-2009, j’étais un peu fatigué. Twitter et Facebook prenaient de plus en plus de place. D’un côté, ces plateformes facilitent les choses car elles ne demandent pas trop d’effort. De l’autre, elles rendent le blogging plus compliqué. Les visiteurs restent souvent sur Facebook et commentent moins sur les blogs. Ou s’en désintéressent tout simplement.

Depuis longtemps déjà, je dis à qui veut l’entendre – comme beaucoup d’autres – qu’il faut veiller à ramener l’audience de toutes les plateformes vers un site dont on a les clés. Que ce soit sur Twitter, Facebook, YouTube, PicPliz, LinkedIn ou encore Foursquare, partout il y a du contenu et des conversations qui se perdent. J’ai, comme l’écrit Michelle Blanc sur son blog, mis “le doigt sur un bobo qui me ronge depuis un certain nombre de mois, celui de “la dispersion médias sociaux”. Surtout que ces plateformes peuvent faire disparaître vos contenus à n’importe quel moment. (Je vous conseille la lecture de l’histoire de Thomas Monopoly dont tous les comptes ont été supprimés par Google.)

J’ai relancé ce blog au mois de janvier avec la ferme intention de l’animer plus que ce que je n’ai fait mais il me manquait quelque chose pour me décider. C’est donc Google+ qui m’a mis le pied à l’étrier, c’était la plateforme de trop. Je me suis alors dit : “A la rentrée, mon blog va revenir au centre de mon activité en ligne et la foule de plateformes sera destinée à ramener une partie de la conversation sur celui-ci.” Ca y est ! C’est la rentrée !

Surtout que, écrire, c’est un peu le seul truc que je sache faire plus ou moins bien. Donc il était stupide de rester autant de temps en écrivant si peu.

Je ne dis pas que je vais écrire un post par jour mais mon but est d’en écrire 4 ou 5 par semaine sur Mateusz.be. Sur ce blog, je vais parler des choses qui me tiennent à coeur, me font rire ou m’énervent. Donc médias, politiques, nouveaux médias seront toujours de la partie. Les T-shirts reviennent à raison de 3 fois par semaine (Oui, #1tshirtparjour ne convient plus très bien mais bon je continue sur la lancée).

Comme j’ai envie de me faire plaisir et de faire plaisir aux gens qui m’entourent, je vais commencer une série de portraits pour parler de mes potes, de ce qu’ils font et de leur parcours. Je commencerai aujourd’hui ou demain avec une interview de Charles Thomaes (photo) qui va co-présenter la nouvelle émission de la RTBF : La Semaine du jeu vidéo. Il y aura aussi une rubrique livres ainsi que d’autres choses qui vont arriver au fur et à mesure.

Charles Thomaes et Mateusz Kukulka

A côté de cela, il ne faut pas oublier tous les billets e-commerce, e-business que j’écris pour Marketing on the Beach ou les papiers concernant ma chère ville Bruxelles sur Bruxelles Blog. Et ma modeste participation à One Song One Day.

Comme l’écrit Michelle Blanc, “Le blogue, le retour aux sources”. Pour moi, aussi certainement. Mais je pense que nous ne sommes pas les seuls. L’activité de la catégorie blogs de mon Google Reader augmente de semaine en semaine et c’est très bien ainsi.

N’hésitez pas, ouvrez des blogs !!

PS : n’hésitez pas à ajouter l’URL de votre blog dans les commentaires, je le rajouterai à mes flux RSS. Et je viendrai commenter si les sujets traités m’intéressent.

Pin It

42 thoughts on “Quand le blog revient au centre de la conversation

  1. Le prob maintenant est que quand tu fais la promo des tes articles/photos sur un media social les gens commentent sur le media et non sur l’article/photo…

    ‘tin, pourri, je suis même pas dans tes links alors que depuis que je n’influence plus twitter je me force à justement revisiter les blogs (que j’aime) et participer… ‘culé!

  2. Bonjour,

    Même si ce n’est pas ton but, je me sens visée :wink:
    J’ai cédé à la facilité des réseaux pour communiquer et mon blog dort… alors qu’en 2009 tu m’avais fait l’honneur d’un article dans la DH !

    J’avais même abandonné la consultation régulière de mon agrégateur :oops:
    J’ai repris cette bonne habitude et depuis quelque temps aussi, celle de commenter directement sur les blogs.
    Reste à me remotiver pour écrire sur le mien… :smile:

    Amicalement,
    Monique

  3. You’re right to place more focus on something you own. It’s easy to create a community on Facebook or Twitter, but it will always feel like you’re there only temporarily. I’ve been making the same reconsiderations lately. As for as writing is concerning, my aim is to share more fun and personal stories while still keeping a focus on the bigger picture. Just not too meta. Coincidence has it I’ve added your blog to my Reader about a month ago, in an effort to keep track of all blogging tweeps. On Monday, I will ask for more public suggestions. Somehow it feels like my reading habbits have come full circle. We’ll see what happens next.

  4. Blogueur un jour, …

    Perso, je ne considère plus les blogs comme des médias sociaux mais des sources de contenu ou de réflexion. Twitter, G+ et Facebook sont pour moi complémentaires au blog, ils gèrent le réseau et la diffusion.

    Dans ce cas, un blog n’est pas obligé de produire du contenu tous les jours pour être intéressant à suivre. Et le tiens est clairement intéressant. même si c’est pour 1 article semaine, on est content que tu restes sur la sphère.

    • Nous sommes bien d’accord quant au fait que Twitter, G+ et Facebook doivent surtout être utilisés pour gérer le réseau autour du blog.

      D’accord pour dire qu’il ne faut pas écrire tous les jours mais reste qu’il faut quand même écrire assez souvent pour maintenir le réseau en éveil… Plus tu écris, plus on te lit, plus on commente… L’idée, c’est juste de ne pas en faire de trop.

      • Tout à fait d’accord ! Je blogue depuis 2003 sur Skynet. J’ai 7 blogs dont 5 actifs (2 journalièrement) et j’aime cela : 7 facetttes qui se complètent pour me définir et me permettre d’échanger avec les autres mes sensibilités face à la vie, au jour le jour.
        C’est la mentalité qui a changé depuis les premiers pas des blogs : les visiteurs semblent préférer la vitesse au fond : ouvrir une page d’accueil est plus facile que de passer d’un blog à l’autre ! De plus, les échanges vrais sont rares de nos jours : les compteurs, les tops… ont probablement tout gâché.
        Personnellement, je trouve que blogs et réseaux sociaux se complètent désormais : je trouve très souvent matière sur Facebook, je me sers de Facebook pour distiller mes blogs mais je ne me ressource et ne partage mes sentiments QUE sur mes blogs.

    • Un média qui n’est source ni de contenu, ni de réflexion ; je cherche, je cherche… Les faits divers de La Meuse ?
      Le blog est le média social par excellence.

  5. Pingback: kreature.be » Le pari de Flexy

  6. Entièrement d’accord, le blog est LE média bien approprié pour s’exprimer et les réseaux sociaux, des chemins pour y amener le visiteur.
    En ce qui me concerne, les réseaux sociaux, c’est le petit clin d’oeil et surtout le : “salut, je viens de publier ceci et je vous invite à le lire”.

  7. Hé hé, marrant que tu évoques ton stage au Vif et ce papier sur les blogs qu’on t’avait demandé d’écrire. Je m’en souviens encore ;-)
    Moi, j’ai plusieurs fois été tenté de démarrer le mien… mais sans jamais passer à l’acte. Jusqu’à présent, du moins.
    Bonne continuation !

  8. J’ai suivi un peu le même cheminement (blog intensif, puis FB/Twitter, puis reblog) et j’en suis arrivée à la même conclusion: Facebook et Twitter sont de bons moyens de diffuser du contenu blog vers son réseau. :-)

    (et si ta blogroll accepte les blogs “de fille”… ;-) )

    • Evidemment que j’accepte les blogs de filles ;-) Il y a pas mal dans ma blogroll ;-)

      Je voudrais juste ajouter que Facebook et Twitter ne sont pas que des moyens de diffuser les contenus de son blog. La conversation qu’on peut y mener est très importante dans les relations en ligne.

  9. Pingback: La place du blog dans la communication de demain « Marketing, satisfaction client, fidélité

  10. Pingback: Which place for blogs in tomorrow’s communication landscape « Marketing, customer satisfaction and loyalty

  11. Pingback: Le déclin des contenus originaux ou l’émergence des plateformes de re-posting | N'ayez pas peur !!

  12. Pingback: émergenceweb : blogue » Qui est encore blogueur d’affaires au Yulbiz ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *