8 fois sur 10, le taxi essaye de m’arnaquer

Cela faisait longtemps que cela me démangeait mais j’hésitais. Je n’avais pas envie d’écrire un autre billet où l’on se plaint des taxis mais j’ai revu mon jugement après une conversation que j’ai eue il y a quelques jours avec un chauffeur de taxi particulièrement malhonnête. Donc après eMich sur Bxl.blog et Flexyflow, à mon tour de dire tout le mal que je pense de la majorité des taxis bruxellois.

Tout d’abord, je plante le décor : j’ai 31 ans, j’habite à Bruxelles depuis l’âge de 18 ans et je n’ai pas le permis de conduire. Pendant de longues années, j’ai travaillé dans l’Horeca et/ou je suis beaucoup sorti. Cela fait donc plus de 10 ans que je suis un utilisateur régulier des taxis bruxellois. De plus en plus à contre coeur.

Si j’ai souvent eu de mauvaises expériences, j’ai quand même appris à ne plus me faire avoir. Je connais bien Bruxelles et ne laisse plus faire un chauffeur. Je demande toujours par où il compte passer et si cela ne me plaît pas je le guide pas à pas, que cela lui convienne ou non. Néanmoins, ils essayent toujours. J’écris donc ce papier pour laisser une trace écrite de nombreuses plaintes qui n’aboutissent jamais nulle part.

Il y a quelques mois, j’ai failli une première fois écrire ce billet. Mon petit Padawan et moi étions allés au Bar du Gaspi, à Schaerbeek, un vendredi soir pour fêter l’anniversaire d’une amie. Nous étions arrivés assez tôt, pour pouvoir partir assez tôt. En gros, nous voulions rester une bonne heure. Sans plus. Au moment de partir, il devait être un peu plus de 20 h, je me décidais, vu le froid, à appeler un taxi. Ce qui a été assez pénible : je ne sais pas combien de fois j’ai rappelé les deux centrales de taxis ni combien de temps j’ai écouté leur satané musique d’attente. Je me rappelle avoir dit : “Vous allez voir, aucun taxi ne viendra avant 22h”. Et bien, j’ai malheureusement eu raison. J’ai en vain tenté d’avoir un taxi avant rien n’y fit. Ni chez les Taxis Verts ni chez les Taxis bleus. C’est toujours pareil : il est de nombreux chauffeurs de taxis qui prennent leur pause de 20 h à 22 h… Car à partir de 22 h, la course vaut deux euros en plus, tarif de nuit oblige.

J’ai donc eu un taxi un peu après 22 h… PRESQUE DEUX HEURES APRES AVOIR APPELE LA PREMIERE FOIS !!! J’étais furieux car mon fils était crevé et qu’on a attendu si longtemps. Le lendemain, je n’ai pas écrit car ce n’eut été qu’un déversoir de haine. Oui, de haine. Car en plus, le type a évidemment essayé de m’arnaquer. Comme d’habitude.

Oui, comme d’habitude. N’en déplaise aux chauffeurs de taxis honnêtes qui me liront. D’après mon expérience personnelle ( et des comptages effectués l’année dernière avec petites croix et tout), 7 à 8 chauffeurs sur 10 essayent de m’entuber quand je rentre chez moi. Ce qui fait quand même 20 % de types sympas qui font bien leur boulot (sic).

Quelques exemples : je prends le taxi à Madou pour aller à Diamant. Rien de plus simple, il suffit d’aller tout droit sur la chaussée de Louvain puis à droite à Meiser. Question du chauffeur : “Par Montgoméry ?” Ca doit juste être deux fois plus long.

Autre truc qui m’insupporte : le chauffeur qui vous demande par où vous voulez aller. Si par hasard, tu donnes un chemin atrocement long, il ne moufte jamais. Il roule. Ce sera de ta faute. Ma réponse à moi, c’est : “Par le chemin le plus court”. Faites le test, vous verrez. Moi je le fais encore parfois. Puis je demande au chauffeur pourquoi il va par tel ou tel chemin alors qu’il y a bien plus court. Il en résulte souvent de grosses discussions. La Région qui les presse comme des citrons, les patrons voleurs, les licences qui coûtent chers (même si c’est illégal de revendre sa plaque)… Les arguments de manquent pas.

Moi je n’aime pas qu’on prenne sciemment le chemin plus long avec les 5 ou 6 feux sur la chaussée d’Auderghem. Alors qu’il suffit de couper par la place Jourdan pour aller à la Chasse. Le pire, c’est qu’il y en a qui disent qu’ils ne connaissent pas. Enfin non, le pire, c’est que certains ne connaissent vraiment pas Bruxelles.

Ah oui, car en plus d’il y avoir un fameux paquet de chauffeurs de taxis voleurs et escrocs, vous devez aussi vous farcir les ignares qui ne connaissent RIEN mais alors rien du tout.

Et je vous passe tout le reste : chauffeurs qui vous refusent des courses car jugées trop petites ; ceux qui ne veulent pas bouger car ils sont près d’un hôtel et qu’ils espèrent avoir un aéroport ou un gars qui va dans un peep show (ils reçoivent une prime par tête qui paye l’entrée de la boîte)…

Lors de la précédente législature Benoît Cerexhe (CDH) avait débloqué du budget pour qu’il y ait plus de contrôles des taxis bruxellois. Ce n’est vraiment pas assez. Brigitte Grouwels (CD&V) a encore beaucoup de travail à accomplir.

UPDATE : Le taxi bleu traite son client de sale Juif car celui-ci a pris un autre taxi… Article de Joan Roels.

Crédit photo : RTBF.be

Leave a comment

11 Comments.

  1. collecto!!!! en soirée et plus d’arnaque!

    • Tu as raison. Je ne suis pas assez habitué. Je n’aime pas attendre quand je dois rentrer.

      Mais clairement, c’est une bonne solution. Qui ne laisse pas d’occasion de tricher. D’ailleurs, les chauffeurs sont pas fans ;-)

    • Je ne peux que plussoyer bxlo !
      La seule fois où j’ai pris un “vrai” taxi, me suis fait arnaquer (24€ pour faire De Brouckère-Montgom’ de nuit).
      Avec les Collecto, les seuls problèmes que j’ai eus, c’est d’être tombée sur des chauffeurs un peu lourds niveau drague …

  2. Pardonne mon langage mais est-ce qu’à la question classique : “par où voulez-vous aller?”, la meilleure réponse n’est pas: “Allume ton gps, dugenou!”?
    Ils en ont quand même tous un…
    A la limite, tu devrais le demander avant de démarrer…

  3. Cher Mateusz,
    Le “Allume ton GPS” n’est pas une bonne solution car certains de ces gadgets ne sont jamais mis à jour (sauf le détecteur de radars, je suppose)!
    Par contre, je préfère téléphoner à ma compagnie préférée qui n’a pas trop de clients…
    Le service rendu est également meilleur: depuis que je n’ai plus d’auto, je l’utilise par exemple pour aller chez Makro et le type aide à porter les sacs de surgelés…
    Pour le reste, il y a “Mobib”!
    Amitiés

    • Le GSP, il fonctionne jamais, il met un heure à s’allumer… je laisse tomber.

      Les problèmes dont je parle sont surtout des problèmes de prise en charge de nuit, marche pas la Mobib à ce moment-là…

  4. As-tu déjà complété le questionnaire de satisfaction en ligne? Plein de questions sur la qualité de la destination “Bruxelles”! Je suis sûre que tu enfiles aussi de temps en temps ton “habit de touriste”… alors c’est par ici:
    http://www.view-up.com/visitbrussels.
    Merci d’avance!
    Ensemble, construisons la qualité de demain!

  5. Je n’aime pas les taxis non plus… non pas parce qu’ils tentent de m’arnaquer (je ne prends jamais de taxi) mais plutôt parce qu’ils roulent très mal: ils ne partagent pas la route, ils la prennent! Et je ne parle même pas de leur agressivité en conduite ni de leur bonté au volant!
    Des contrôles sont une nécessité !

  6. Une petite aventure qui m’est arrivée en décembre 2010 par une belle nuit froide. Revenant de Londres à 4h du matin, en étant partie la veille à 10h (vous avez peut-être vu les images de la file interminable dans la neige), je débarque à BXL midi soulagée d’être presque arrivée. Il avait aussi neigé à BXL et tous les chauffeurs de taxi, toutes sociétés confondues, s’étaient mis d’accord pour arnaquer les pigeons qui sortaient épuisés des Thalys et des Eurostar. Ils regroupaient les courses, entassant 4 ou 5 personnes allant plus ou moins dans la même direction, faisant payer l’entièreté de la course à chaque occupant. Oui, on aurait pu encore attendre les premiers métros. Pour bien terminer mon voyage, et puisque j’habite en haut d’une côte, j’ai pu me taper les 500 derniers mètres à pied avec ma valise, dans la neige. Ça fait 6 mois, et je ne suis pas encore calmée.

  7. bon moi j’ai eu ma première arnaque des taxis bruxellois hier. pour une course de l’avenue de la couronne, au niveau de l’arrêt STIB à Germoir, vers le centre culturel d’Auderghem j’ai payé 25 euros selon le compteur. à l’arrivée je sentais l’arnaque malgré la sympathie apparente du gars noir d’origine rwandaise (salut aux amis rwandais que je respecte).
    en revenan chez moi, hop google Earth… le gars aurait pu faire la distance en 2 fois moins en empruntant la chaussée de Wavre.
    Imaginez, nous avons fais la corconférencede Bruxelles vers l’ULB en passant par le Bois de la cambre. soit le parcours du Tram au lieu de faire le raccocis.
    Moralité, méfiez vous des chauffeurs qui vous occupent par la discussion et vous font des détours interminable.
    ‘en ai eu la nausée à vrai dire

Leave a Reply to Epione Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>