Super Maman, de Mamemo. Et les pères ?

Hou, hou, hou chouette Maman.
Hou, hou, hou Maman chouette… Maman…

Super MamanVendredi 11 mars, en fin d’après-midi, je suis allé, avec mon petit Padawan, voir le dernier spectacle de Mamemo au Marni : Super Maman. Ce spectacle avec la Super Maman Céline Struelens (chant et steel pan) et les Super Papas Marc Keyaert (claviers et percussions) et Olivier Battesti (guitare et chant), comme son nom l’indique, met en avant le rôle des mamans “shiva” qui ont 4 yeux, 6 oreilles, 18 bras… qui ont le rôle de la maman mais aussi souvent du papa.

Une chose m’a sauté aux yeux. Comme à chaque fois lorsque nous faisons des activités ensemble. “Où sont les papas ?” Ce jour-là, 80 % des enfants étaient accompagnés de femmes. Quant aux hommes qui étaient là, ils servaient surtout d’escorte aux femmes avec enfants. C’est toujours pareil. A la piscine. Au parc. Au terrain de jeux. Quasi jamais un papa seul avec son enfant. Ne veulent-il pas ? Ne sont-il pas capables ? N’ont-ils pas le temps ? Je ne sais pas… Je m’interroge.

J’avoue qu’au début de ma carrière de journaliste, j’étais bien content d’avoir la maman du Padawan pour s’occuper de celui-ci. Sans elle, je n’aurais certainement pas réussi à me faire un trou dans la profession. Mais évidemment, je ne voyais pas beaucoup celui-ci. Ce qui a beaucoup changé depuis. Comme je l’avais espéré depuis le début. Nous participons maintenant à une multitude d’activités ensemble. Au milieu d’autres enfants, de  mamans et quand même de quelques papas… Ou alors avec mes copains sans enfants. “J’aime bien tes copains, mais ils devraient avoir des petits enfants”, m’a-t-il d’ailleurs dit ce week-end.

Si je comprends bien la place que prend le travail dans la vie des pères, je ne vois pas la différence avec toutes ces femmes qui bossent beaucoup et qui ont du temps pour leurs enfants. Mais surtout, je ne comprends pas comment tant de pères laissent à d’autres le plaisir de passer du temps avec leur fils ou avec leur fille. Evidemment, il n’y a pas que de bons moments mais bon, on s’en fiche !

Au diable les statistiques. Au diable l’éducation qui veut que ce soient les femmes qui s’occupent des enfants. Messieurs, soyez des pères présents. Pour qu’un jour, Mamemo nous fasse un autre spectacle, intitulé Super Papa…

PS 1 : il est bien clair que je ne fustige pas tous les pères. Il y a tant de papas géniaux qui font certainement bien mieux les choses que moi…

PS 2 : je ne me base que sur mon expérience personnelle pour écrire ce post. N’hésitez pas à me dire que je me fourre le doigt dans l’oeil (ce qui me ferait plaisir) En fait, je serais curieux d’avoir l’avis d’autres pères célibataires à ce sujet.

Leave a comment

14 Comments.

  1. J’aime pas trop ce genre de posts qui renforce les clichés, en même temps si c’est vrai et si tu le ressens… puis le sujet ne me concerne pas trop!

    Faut voir l’âge des enfants aussi. Souvent jusqu’à un certain âge c’est très “dans les jupes de maman”, puis chez papa. Sans parler des histoires de gardes d’enfants et popottes internes des familles recomposées.

    Par contre je l’ai bien vu avec mon job à Forest National: lors des spectacles pour petits, les mamans sont plus souvent présentes (sauf pour le catch…), mais là je me demande si ce n’est pas le facteur financier qui entre en compte, tu penses pas? Payer 2 places au lieu de 3. Et je peux te dire qu’un paquet de papas attendant dans les voitures, pendant le spectacle…

  2. “sauf pour le catch” j’adore…

    Le facteur financier… Ok pour Forest dont les spectacles sont assez chers. Mais quid de la piscine, des terrains de jeux…

    je ne sais pas si cela renforce les clichés mais je m’interroge…

  3. Je fais plein de trucs avec mon papa ; ciné, concerts, expos, …
    Mais j’ai 22 ans, ça compte ? :lol:

  4. Tout dépend peut-être de la nature du spectacle aussi. Puis de l’affinité que chaque enfant a avec son papa ou sa maman pour aller à tel ou tel évènement.

    Maintenant, je rejoins tout à fait l’idée qu’un père, aujourd’hui, n’a pas moins de raison qu’une mère de passer du temps avec son enfant. De mon côté je me réjouis de passer beaucoup de temps avec Mattis, 2 ans. (mais sans être célibataire)

    Pour ce qui est des papas qui attendent dans les voitures à Forest, il y a peut etre un business à prendre pour celui qui trouvera l’idée pour les occuper pendant ce temps ;-)

  5. Je parle surtout de ces petits trucs qui reviennent les plus souvent à 5-6 ans : les parcs, les terrains de jeux, les spectacles pour enfants, la piscine…

    Bon, c’est clair, maintenant, on va commencer un sport, il y aura certainement plus de papas… cliché, quand tu nous tiens ;-)

    Alors qui pour monter ce business ?

  6. Mon Papa m’avait acheté une boîte à insectes, il voulait que je m’habitue aux bêbêtes. Résultat, je suis arachnophobe et j’ai déjà défoncé un mur pour tuer un cafard (sud africain, donc replet, mais quand même).

    Ma mère, elle, a passé mon enfance a essayer de m’attraper pour que je pose devant ses massifs de fleurs.

    Et ensemble, ils m’ont forcée à visiter les 300 églises de Rome. On n’avait pas la télé. Et ils m’ont offert un livre de coloriage Vasarely.

    Conclusion : peu importe le sexe, les parents, ce sont vraiment des salauds.

  7. Mon Papa m’a un jour envoyé un message sur un blog pour me dire qu’il ne voulait pas de moi et que c’était le problème de ma mère…

    Ma mère.. je n’en parle même pas…

    Conclusion : peu importe le sexe, les parents, il y en a des biens…

    • Ah c’est sur, y’en a des biens !

      Parcs, terrains de jeux, piscines sont plus fréquentés par les mamans ?

      Dans mon enfance, même si mon père n’était (presque) jamais présent en semaine, dès qu’on sortait (vacances, piscine, bois, …) c’était le premier à jouer avec nous. Images que je garde en mémoire avec bcp de plaisir. Maman = gestion journalière, papa = loisir.

      Puis s’il y a tant de mamans à la plaine de jeu, les papas célibataires pourraient profiter de l’excuse de faire jouer leurs enfants dehors pour faire des rencontres non ? :-)

      • Oui, plus de mamans…. sans conteste. Enfin, pour ce qui est de mon expérience.

        Pour le moment, c’est plutôt de la surveillance que des loisirs, enfin pour beaucoup ! Je suppose bien que pour le basket, le tennis… il y aura plus de pères ;-) Je me répète.

  8. Mon gros lapin d’amour… Double dose de câlins quand on se revoit.

  9. Chez nous on est plus “tout ensemble”.

    Néanmoins. Les enfants veulent beaucoup leur mère.

    Donc c’est plus difficile de faire une truc sans elle.

    J’irais même jusqu’à dire que je pars avec les enfants …”quand elle a besoin de ne pas les avoir dans les pattes” parce que malade, fâtiguée ou pour faire du ménage.

    Les activités avec “papa” sont principalement des rituels.

  10. Le Belge passe moins d’une heure par jour avec ses enfants http://bit.ly/gAKGLR … ben merde. Il y en a qui ont pas de chance. Nous on se voit une heure le matin, facile, vu qu’on se réveille tôt. Et le soir, minimum 2 heures…

Leave a Reply to moosh Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>