Fin des Teknophiles : « La chronique de trop »

La fin des TeknophilesCe vendredi 25 octobre, veille de mon anniversaire, le mail de Marc Lescroart tombe tel une douche glacée sur un Polonais n’aimant pas le froid : « Après 3 ans (et un mois) de bons et loyaux services les Teknophiles refermeront le studio G une dernière fois à l’issue de l’enregistrement du n°130 (31 octobre). Un numéro qui sera en ligne dès le lendemain… premier novembre (ni fleur, ni couronne) ! » Paf, comme cela, sans coup de semonce.

N’étant pas un insider de l’avenue Georgin, les raisons véritables ne sont jamais arrivées à mes oreilles. Maintenant, je vais pouvoir, en exclusivité, vous révéler une vérité inventée par le troll que je suis.

<--Fiction-->En fait, pour une fois qu’il écoutait le podcast des Teknophiles, Philippe Delusinne – le patron de RTL Belgique – est tombé sur une chronique qui ne lui a pas du tout, mais pas du tout, plus. « C’est la chronique de trop », aurait-il même hurlé en écoutant David Van Eerdenbrugghe, chroniqueur régulier du podcast de RTL.be divaguer à propos de l’utilisation de Facebook en 2013.



Il semblerait que le manque d’implication du chroniqueur ait poussé Philippe Delusinne à débrancher la prise. Une phrase n’est pas passée : « En regardant ma timeline de plus près, je me suis rendu compte… » Un chroniqueur web, nouvelles technologies… qui découvre Facebook en 2013 : quelle faute professionnelle. Faute qui n’a pu être oubliée tant Marc Lescroart, animateur historique du podcast les Teknophiles, a laissé aller les choses.

Relevons ça et là quelques incongruités dans cette chronique. Tout d’abord, David dénonce, avec courage, de nombreuses « erreurs » : les gens font des fautes d’orthographes. Vite le Prix Nobel de la plus grande découverte du XXIe siècle.

Ensuite, les gens partagent des photos d’eux sans cesse, étalent leur état amoureux (couple, célibataire, c’est compliqué, chaud bouillant…) et en plus, et c’est le summum, ils partagent des photos de bouffe matin, midi et soir. Tout d’abord, cela me laisse à penser que les amis Facebook de David doivent en fait être des amies, qui ont de 16 à 21 ans (pour ce qui est des statuts amoureux, sur 3.000 chez moi, cela n’arrive plus jamais et depuis longtemps)…

Ensuite, je veux rappeler qu’à contrario du collègue chiant qui te raconte toute sa vie, les premières règles de sa fille, le hachis parmentier que sa femme a raté la veille…. sur Facebook, il est TRÈS FACILE de cacher les publications de tel ou tel ‘facebook friend’, voire carrément de le supprimer de ses amis, en un seul clic. Ce qui revient à dire que, si jour après jour, semaine après semaine, vous continuez à vous plaindre, vous n’avez qu’à vous en prendre à vous même. Dans la vidéo Julie a dit à David « Tu te sens prisonnier ». Quelle blague : il n’est en fait prisonnier que de lui-même et ne veut pas se l’avouer.

Pour terminer, David n’aime pas les « gens qui se sentent investis d’une mission de ‘je sais, je vais vous expliquer à la communauté ». Lui qui nous explique comment utiliser Facebook –> LOL.

L’étalage de sa méconnaissance de Facebook n’est visiblement pas passé auprès de la direction de RTL. Et c’est toute une équipe qui paye les égarements d’un chroniqueur en mal de buzz, soutenu par un animateur dépassé par la situation.

Depuis, lui, David Van Eerdenbrugghe, lui qui trouvait que Facebook c’était fait pour « avoir les nouvelles, avoir les choses importantes » a changé son fusil d’épaule. Peut-être pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être. Voici la dernière photo IMPORTANTE qu’il a partagé sur son Profil Facebook.

Photo David Van Eerdenbrugghe

(attention, séquence « humour »… et « humeur » dans le stype « Ceci est une fiction » « Ceci est un troll » « Marc Lescroart n’est en rien responsable de ce texte »)
<--/fiction-->

Cela étant dit, c’est vraiment dommage que les Teknophiles s’arrêtent comme cela après tant de bonnes choses, surtout si David n’y est pour rien. Merci à Marc, Jean-Jacques, et Edouard pour cette aventure. On se retrouvera certainement, avec tout le reste de la bande. D’ailleurs dans le mail de Marc, il est déjà « question que Les Teknophiles réapparaissent occasionnellement sur RTL.be (par exemple si l’actualité high-tech l’exigeait) ». Bonne nouvelle.

Que de regrets maintenant de ne pas être venu plus souvent. Encore merci Marc et à jeudi.

Le dernier mot pour David : It’s your turn Jack.

Pin It

One thought on “Fin des Teknophiles : « La chronique de trop »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *