Google Reader est mort depuis novembre 2011

Google Reader logoCette nuit, l’annonce est tombée : Google Reader disparaîtra le 1er juillet 2013. Google a décidé de couper ce service d’agrégation de flux RSS vieux de 7 ans. Google explique qu’il désire se focaliser sur moins de produits pour améliorer l’expérience de ses utilisateurs. Et donc arrête « avec tristesse » le service Google Reader. Le service sera encore ouvert trois mois pour tout le monde puisse déménager ses flux. Mais le 1er juillet, ce sera la fin pour un énième produit Google. Google Reader est mort. Oui.

D’ailleurs concurrents et sites d’infos web ne se sont pas privés depuis lors d’abreuver Internet de toutes les solutions de sorties de Google Reader. Voici quelques tweets où vous pourrez trouver les informations nécessaires pour faire la migration de vos flux :

Cela étant dit, Google Reader était déjà mort depuis bien longtemps. Depuis le 1er novembre 2011, pour être plus précis. D’où vient cette date me demanderez-vous. Et bien, c’est à cette date que Google a lancé une nouvelle version de Reader expurgée de la fonction « Shared items » ou Eléments partagés ». Depuis lors, j’avoue ne presque plus utiliser Google Reader. (Mon blogpost de l’époque : Trop triste du nouveau Google Reader)

Au fil du temps, mon Reader s’était rempli de nombreux flux, ce qui le rendait un peu plus compliqué à suivre. Mais, avec la fonction Shared Items, il était possible de suivre juste les liens partagés par d’autres. Ce qui au final était plus intéressant puisqu’il y avait déjà eu un premier filtre avant que je ne m’attaque à ces flux. Sans cette fonction, Google Reader était devenu pour moi presque inutile.

Je n’ai pas pour autant arrêté de lire des contenus venus du web. J’ai simplement transposé mon mode de lecture des flux à Twitter. La plupart des gens que je suivais sur Reader sont aussi sur Twitter. J’ai donc créé une liste où ils se retrouvent tous ainsi que les liens qu’ils partagent. Je fais une partie de ma veille comme cela.

L’autre partie de ma veille se fait toujours sur Twitter. Je me suis fait une liste de journalistes de tous bords, de tous âges et de divers pays. Chaque jour, je profite du travail de chacun d’entre eux. Tous font, comme moi, de la veille dans diverses thématiques.

Cela me convient très bien comme ça. Peu me chaut donc que Google Reader ferme le 1er juillet prochain.

Pin It

2 thoughts on “Google Reader est mort depuis novembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *