Quand la RTBF s’en prend directement à RTL

Logo On n'est pas des pigeonsCe samedi après-midi, j’ai quelque peu été interpellé par un mail intitulé Les pigeons piègent Allô Tarrot RTL TVI. Et pas pour la faute d’orthographe. En fait, Xavier Guillitte, l’éditeur de l’émission On n’est pas des pigeons, a fait parvenir à de nombreuses personnes, dont moi, une premier extrait d’un reportage qui sera diffusé ce mardi 28 février à 18h30 sur La Une dans le cadre d’une Spéciale voyance. Premier car d’autres ont suivi.

Emmanuel Morimont, un journaliste de la RTBF, a piégé la voyante d’Allô Tarot sur Plug RTL, Ingrid Lapraille (La même qui avait dit de Plug RTL que c’était une “cheap TV”. “Le but était de voir comment il était possible d’accéder à l’antenne et combien cela allait coûter, peut-on lire dans La Dernière Heure. On en a eu au total pour 286 euros avec les différents essais.” Voici un extrait :

Cet extrait m’a directement fait penser à ce qu’avaient fait, il y a plus ou moins un an, les trublions flamands de Basta. Pour rappel, cette émission de la VRT avait, entre autres, piégé une émission de call-TV de sa concurrente VTM pour en dénoncer les dérives. Avec pour effet l’arrêt de ces émissions (Article du Soir à ce sujet et la série de vidéos du piège). Ici aussi, le reportage veut dénoncer – mais avec moins de moyens que les voisins flamands – le côté arnaque de ce genre d’émissions.

Ce qui m’a interpellé, c’est cette attaque frontale du concurrent RTL. Ce n’est pas vraiment dans les moeurs. En général, les médias francophones belges font plutôt dans la critique feutrée, voire indirecte. Ou alors, on trouve des entrefilets dans les journaux, rien de bien visible. Ici, ce n’est pas le cas : une émission de la RTBF attaque directement une émission de RTL. Et communique sur le fait d’avoir piégé le concurrent en le taxant d’arnaqueur plutôt que sur le fond du reportage qui concerne la voyance en général et pas uniquement chez les voisins schaerbeekois.

“Depuis le lancement de l’émission en mars 2011, c’est vers des choses comme celle-là que nous voulons aller, explique Xavier Guillitte. Et pas d’office vis-à-vis de RTL. D’ailleurs, je trouve que nous sommes plutôt sympa. Nous voulions tenter un nouveau genre d’émission sur la RTBF. Pas refaire Cartes sur table ou Autant savoir.”

Avec Basta comme source d’inspiration. “Oui, évidemment, acquiesce l’éditeur de l’émission. En Flandre, ils sont rentrés dans le lard avant nous. Avec un certain succès. Mais dire que nous les copions complètement serait réducteur. Nous voulions faire cela depuis le début mais nous avons plus de libertés maintenant. Notre volonté est de faire des choses auxquelles on pense depuis longtemps mais qu’on aurait jamais osé proposer auparavant.” Comme par exemple s’en prendre à RTL. “Tous les lundis déjà, on descend déjà les trucs qu’ils vendent à la Boutique. Et puis ce qu’on fait est complètement déontologique. Je pense qu’on peut tout faire si cela a un intérêt pour le public.”

De plus, il ajoute qu’On n’est pas des pigeons n’hésite pas non plus à s’en prendre à la RTBF aussi. “Le premier 3 minutes pour convaincre n’a pas été tendre avec Jean-Paul Philippot, l’administrateur de la RTBF. Et on massacre les publicités qui passent aussi sur la RTBF.”

En France, pour parler d’un univers médiatique connu, cela se fait très souvent. Les journaux, surtout, se répondent, démontent les articles les uns des autres. Chez nous, j’ai souvent regretté que cela ne se fasse pas. Enfin pas assez. On n’est pas des pigeons n’a rien inventé. Mais il accuse quand même RTL d’arnaquer les gens. Ce qui n’est pas rien comme accusation. Ou alors je n’ai pas bien compris.

Du côté de RTL, on m’a tout simplement répondu qu’il n’y avait pas de réaction officielle ni le moindre commentaire.

Leave a comment

22 Comments.

  1. Il y a déjà eu ce type de pièges en radio. Notamment une émission matinale qui participait à des jeux de la radio concurrente et qui ensuite remettait le lot en jeu pour ses auditeurs.

  2. Tu fais bien de le préciser mais je dis bien que ce n’est pas l’unique fois… Mais avoue que c’est assez rare.

    De plus, l’accusation d’arnaque n’est pas une truc anodin. Cette accusation attaque la confiance que l’on peut porter à une chaîne de télévision.

    • Je pense que “Les Pigeons” dénoncent plus le coté “arnaque de la tarologie à la télé” que le fait que ce soit sur RTL. D’ailleurs, l’idée de départ était de passer sur AB4.

      • Oui oui, je sais. Mais la première vidéo qu’ils envoient, ils visent RTL. D’ailleurs, c’est titré RTL Tvi alors que c’est sur Plug. Donc on joue le buzz en attaquant les petits copains d’en face ;-)

  3. Il dit vraiment “autant le savoir” ?

  4. Roger de Namur (Prénom d'emprunt)

    Salut Mateusz,

    Je pense que la difficulté chez nous, c’est que d’une part, il n’y a que 2 grands médias. Et si on passe son temps à se tirer dans les pattes, ce sera un pingpong qui va décourager le téléspectateur/auditeur. On verra, ici, avec “Les Pigeons” si RTL va réagir de la même façon.

    Pour ton regret de ne pas voir les articles se démponter entre eux. Il y a le fait que plusieurs titres sont en général sous la même enseigne. Même enseigne qui est actionnaire de l’un des deux grands médias. Et puis chaque titre est actionnaire de RTL via Audiopress. Ce serait un peu problématique de tirer au riotgun contre RTL. Et je peux te dire pour avoir eu des témoignages de journalistes où quand tu vas trop loin dans la critique, des coups de fils s’échangent entre directions.

    Et donc si tu te mets à dos un média. Tu n’auras plus d’exclu et tu vas trimer pour avoir une interview.

    Il y a aussi le fait que ce sont les mêmes journalistes qui se retrouvent en conférence de presse ou point-presse. Tu imagines si tu démontes ton collègue, un jour et que tu le croises le lendemain. il te redémonte le surlendemain. En 15 jours, les conférences de presse deviennent des champs de bataille…

    Voilà mon petit point de vue sur ton article.

    • Mon propos n’est pas d’appeler à un pugilat médiatique. Mais je trouve que c’est sain lorsque, forts d’arguments, les médias critiques le travail des concurrents. Je pense que cela aide à un travail de remise en question fort nécessaire.

      Mais évidemment, l’étroitesse du marché francophone belge n’est pas vraiment propice à cela.

  5. Matt,

    sis Ingrid a demandé un droit de réponse sur sa page facebook. Elle a posté un message dimanche je crois.

    dans l’avant dernière ligne ce n’est pas “on n’est pas couvhé” )-:
    Bon article!

    286 Euros! bardaf! je vois déjà la réponse d’Ingrid : “il faut suivre vos intuitions et téléphoner quand vous le sentez. Ou encore, ne téléphonee pas trop: fixez-vous un budget” :-)

  6. En même temps RTL tend le bâton pour qu on tape dessus avec des émissions pareilles …

    Et puis à qui veux tu que la RTBF s en prenne? Les chaînes flamourch? Les wallons ne regardent pas… TF1? Bonne chance :)

  7. Une solution pour démasquer les faux-voyants : http://youtu.be/_aXIpUPfK40

  8. J ai montré l émission à la belle sœur qui encore trouver de quoi défendre sa voyante en retournant la situation en disant que les journalistes sont malhonnête …

    Ben oui si tu mens à ta voyante c est pas étonnant qu’elle se trompe…

    C est donc cette émission qui est une arnaque!

      • Sur la forme c’est un peu vrai…

        Ce serait comme raconter de la couille berdouille à des médecins généralistes, obtenir un mauvais diagnostique/traitement et ensuite faire une émission pour dire que les médecin sont des charlatans…

        Idem avec un dépanneur, garagiste, help desk, etc etc…

        En fait on est pas des pigeon c’est avant tout une émission populiste! :D

  9. Un truc que j’ai pas compris, c’est pourquoi avoir pris des accent à la con pour les appel, ou des déguisement débile, on peut être faible et désepéré sans pour autant être baraki…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>