Bref, ne parodiez plus Bref

Logo BrefHier soir, une nouvelle et énième parodie de Bref est apparue. Bref, Megaupload a fermé, par Côme et Antoine. Je me suis dit, encore une parodie de Bref. Pfff. La looose. Mais je l’ai quand même regardée car je suis fan de Bref mais aussi – et surtout – parce que j’ai vu que celle-ci était partagée par des personnes qui font généralement de bons choix.

La première fois, tellement je m’attendais à un truc mauvais, je ne l’ai pas vraiment regardée. Mais je l’ai remise car je voulais savoir pourquoi elle était autant partagée.

Au final, ce Bref-like est de très bonne facture… il allie l’humour de Bref et réactivité à l’actu – chose que Kyan Khojandi et Bruno Muschio devraient envisager. J’aime beaucoup. Tant mieux.

Pourtant, nombreuses sont les voix qui demandent, à raison, d’arrêter ce genre de parodie. Car le phénomène du Bref-like rejoint celui des lipdub et autre flashmob. Il y a eu des trucs terribles qui ont été suivi par les pires daubes du monde. A chaque fois, la bonne idée est copiée jusqu’à en vomir. Et là, avec Bref, on atteint le stade du dégoût, enfin pour beaucoup.

Petit conseil à celles et ceux qui voudraient nous la jouer Bref, fladhmob, libdup :

  • NE LE FAITES PAS, car vous risquez d’être moins bon voire à chier… Et même si vous êtes bons, les gens en ont ras-le-bol.

Si jamais vous vouliez le faire, petits conseils :

  • Un bref, un lipdub et un flashmob réussis sont le résultat d’un travail d’écriture. Cela ne s’improvise pas. Je vous assure.

  • Evitez de refaire quelque chose qui a déjà été fait
  • Sortez un résultat final léché. N’hésitez pas à prendre votre temps, à réécrire ou à refilmer.
  • En gros : NE LE FAITES PAS sauf si vous êtes une grosse bête ou si vous avez envie de faire une grosse bouse.

Post qui sera bien repris dans le Grand Livre de L’Internet. #oupas

UPDATE :

Côme et Antoine ont été aidé par l’agence lilloise On prend un café pour réaliser diffuser leur vidéo. Agence qui écrit un post sur la vidéo, leur collaboration et sur comment utiliser les réseaux sociaux pour lancer un produit.

Au-delà du côté intéressant du papier, je retiendrai la fin qui prouve bien que la vidéo cartonne car il y a du talent et de l’expérience, conditions minimums pour construire un tel buzz :

Résultat : Plus de 250.000 vues sur Youtube, de très nombreux tweets et près de 2.000 fans Facebook et de très beaux articles, le tout en 24 heures.

Tous ces chiffres, c’est parce qu’ils ont du talent, tant au niveau de l’écriture que du jeu d’acteur ou du montage vidéo. Là où la « stratégie sociale » entre en jeu, c’est lorsqu’il s’agit d’expliquer la rapidité à laquelle la sauce a pris.

C’est la combinaison de compétences qui fait que la sauce prend. Dans ce cas précis, Côme et Antoine à la vidéo et On Prend Un Café sur son temps libre, à la communication sur les réseaux sociaux.

Félicitations à Lionel Damm et à toute son équipe.

Pin It

9 thoughts on “Bref, ne parodiez plus Bref

  1. Pingback: Bref, ne parodiez plus Bref | Divers 2.0. | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *